Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de montbard.avenir
  • : Site non officiel. Blog citoyen de l'association Montbard Avenir. Soutien à Laurence Porte.
  • Contact
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 20:03

Pour les journées d'octobre consacrées aux métiers d'Art , Montbard Avenir a eu envie de découvrir la Forge des Vignes perchée en haut du Faubourg. Qui n'a pas entendu qualifier  Montbard de « ville industrielle »? Force est de constater que « les usines » ont une place prééminente au sein de notre économie. Pour autant, des artisans concourent  aussi à notre richesse en exerçant  avec talent des métiers d'Art essentiels à la transmission d'un savoir-faire et au rayonnement de  cette « french touch » si prisée à l'international. 
 

Par exemple, cette belle pièce, une imposte dans la pure tradition louis-quatorzienne. Entrons à l'intérieur de la forge où le bruit du pilon nous accueille. 
 
 
 

C’est dans l’effervescence de la création que Pascal Gourdet nous accorde quelques instants pour nous raconter sa forge.

Son équipe sympathique œuvre à la réalisation d'une rampe d’escalier en colimaçon : une création originale dessinée par  le maître de la forge qui nous explique tout le plaisir qu'il a à imaginer des pièces totalement affranchies des codes académiques.



Ici, c'est  une folie de fer végétaliste qui prendra racine et s’envolera à l’étage. L’artisan explique à Laurence le rendu précieux que conférera à ce travail le brossage et la patine. 

 


 

Forgeron de formation, Pascal Gourdet a travaillé à l’usine avant de décider, il y a dix ans, d’ouvrir sa propre entreprise. Son regret est que, de façon générale, son art a connu une interruption dans la transmission des savoir-faire par « les anciens » car peu de forges étaient en activité. Cependant, cela l'oblige avec beaucoup de liberté à réinventer les techniques.


Pascal Gourdet transmet à son tour à ses deux jeunes collaborateurs qui parfois se blessent au fer mais en ressentent de la fierté , c’est le métier qui rentre! Un métier rude qui vous use les mains d'un homme mais de ces mains en or , c'est toute la créativité industrieuse de l'artisan qui s'exprime. Il forge des pièces uniques, signées et personnalisées.


Regardez cette simple chaise marquée de l'initiale  de son destinataire.  La passion de Pascal Gourdet lui permet de remporter des ventes lors de salons sur Paris mais il sait aussi demeurer à la portée des Montbardois. 
 


 

Nous saluons son travail et sommes heureux de partager avec vous ce moment chaleureux avec son équipe !

Photos: V.Iniesta.
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
force est de constater que montbard avenir a une longueur d'avance, je relis avec plaisir cet article d'octobre "savoir fer" consacré au forgeron qui peut-être grâce à vous a bénéficié d'un article dans le dernier magazine municipal.
Répondre
M


C'est gentil de l'avoir remarqué. Nous avons aussi constaté que le magazine municipal communiquait sur la Jeune Chambre économique, sujet que nous avions également déjà abordé cet été. Nous avons
encore beaucoup de sujets "sous le coude", ainsi il ne nous sera pas utile de chercher notre inspiration dans le magazine municipal.



N
Ce genre de reportage sans polémique mais qui démontre votre interêt pour les gens me laisse penser que vous savez être à l'écoute.Merci pour ces lectures diversifiées que vous nous proposez.
Répondre
P
De savoir qu'un personne a autant de talent ici ça redonne du courage à tout ceux qui rêve de créer  une activité artisanale.
Répondre
E
Et moi qui ne croyait qu'on ne fabriquait que des tubes sans âme à Montbard. Félicitations pour le travail de cet artisan.
Répondre