Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de montbard.avenir
  • : Site non officiel. Blog citoyen de l'association Montbard Avenir. Soutien à Laurence Porte.
  • Contact
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 07:52

Suite de l'intervention de Laurence Porte en réponse au vœu de la majorité contre la réforme des collectivités territoriales lors du conseil municipal du 24 novembre 2009.

Notre élue se voit accuser de politiser le débat et pourtant...

« Pour mobiliser contre les projets du gouvernement, le PS incite par exemple les maires à faire voter une délibération dans leur conseil municipal contre les projets de réforme territoriale et de suppression de la taxe professionnelle »... cliquez sur ce lien pour poursuivre la lecture de cet extrait du Figaro.... ah? Ce n'était donc pas un vœu très politique que proposait la majorité?


montbard01.jpg

Réforme des collectivités territoriales:
« Ce n'est pas une transformation mais une mutation territoriale qui se profile à l'horizon 2014.
Plus de 57 000 structures territoriales en France, l'exception française du « mille feuille territorial» , un élu tous les km2!
Un peu de bon sens et du courage: depuis la Révolution française, le nombre de communes n'a cessé d'augmenter; en 1789, le projet de réduction drastique du nombre de paroisses avorte, en 1971, la loi Marcellin échoue à son tour … et depuis, on a continué à créer de nouvelles entités dont les derniers nés, les pays par la loi Voynet de 1999.
Une intercommunalité, élue au suffrage universel, doit être l'échelon de pertinence. Des conseillers territoriaux pour le couple département-région partageant des
intérêts , quoi de plus logique?

Pourquoi s'acharner dans un immobilisme territorial de défiance entre grands barons ?
Nous entrons dans une nouvelle phase de la décentralisation.
Chaque échelon va retrouver une lisibilité.
En sus des différentes remarques formulées par l'opposition rassemblée, j'ajouterai que cette réforme par les modes électifs adoptés devra absolument garantir la diversité des expressions politiques, clarifier le statut de l'élu local, prendre en compte l'élu minoritaire et la place des femmes au cœur des exécutifs derrière la façade paritaire.


En conclusion, nous ne sommes pas favorables à ce vœu dont la transparence nous échappe. Par respect pour nos collègues de la majorité qui vont l'adopter, nous nous abstiendrons. » 

la première partie de l'intervention:
Réforme de la taxe professionnelle

Partager cet article
Repost0

commentaires